Le crowdfunding à l’heure du financement entre particuliers

Le crowdfunding à l’heure du financement entre particuliers

Le crowdfunding peut revêtir plusieurs formes, et ce, dans le but de pouvoir financer de nombreux projets. Il est d’ailleurs possible de faire appel à la communauté des contributeurs pour financer un ou plusieurs de ses projets personnels. Ce concept porte même un nom spécifique : le « Peer-to-Peer Lending » (en français : crédit entre particuliers). Lumière sur cette alternative au crédit classique et ouvert à tous. crowdfunding, crowdlending, peer-to-peer Lending

Actualité crowdfunding et immobilier

Le crowdfunding à l’heure du financement entre particuliers

Le crowdfunding peut revêtir plusieurs formes, et ce, dans le but de pouvoir financer de nombreux projets. Il est d’ailleurs possible de faire appel à la communauté des contributeurs pour financer un ou plusieurs de ses projets personnels. Ce concept porte même un nom spécifique : le « Peer-to-Peer Lending » (en français : crédit entre particuliers). Lumière sur cette alternative au crédit classique et ouvert à tous.

L’innovation au cœur du crédit entre particuliers

5627549603265.png

Le développement des nouvelles technologies et notamment d’internet n’est pas étranger au développement des plateformes de Crowdfunding. En effet sans internet celles-ci n’auraient pas été en mesure de mettre aussi facilement en relation investisseurs et emprunteurs. Cela est d’autant plus vrai pour les plateformes qui se sont spécialisées dans le crédit entre particuliers ; en effet internet leur a permis de pouvoir facilement faire le lien entre ceux qui cherchent un financement et ceux qui mettent à disposition leur épargne sur celles-ci.
Mais l’innovation que proposent de telles plateformes va bien au-delà, car elles sont bâties avec une architecture beaucoup plus agile que celle des établissements de crédit classiques. Cette plus grande marge de manœuvre leur donne donc plus de flexibilité pour évoluer et conquérir des parts de marché face aux banques qui ont un système de fonctionnement beaucoup plus compliqué et de ce fait plus lent, surtout du point de vue de leur organisation tentaculaire.

Cette innovation au service des particuliers permet surtout d’élargir le nombre de projets disponibles au financement. Ce qui était encore hier réservé aux seuls établissements s’ouvre à de nouveaux horizons avec le crowdfunding et le peer-to-peer lending.

Le prêt entre particuliers en France

Le crédit entre particuliers en France est encore en pleine phase de développement. Pour le moment, seule la plateforme Prêt d’Union a obtenu le précieux sésame que représente l’agrément de l’ACPR. Grâce à celui-ci, la plateforme peut proposer une offre inédite en France de crédit entre particuliers.
Uniquement disponible par internet, Prêt d’Union vient tout juste de dépasser le cap des 220 millions d’euros de crédit octroyé depuis son lancement fin 2011. Cela représente plus de 27.000 ménages français qui ont pu obtenir un crédit, et ce sans les banques. La marge de progression est encore très grande, et comme le confiait Charles Egly (co-fondateur de Prêt d’Union) lors de l’université d’été de la Financière de l’échiquier « l’objectif à moyen terme est de devenir le leader européen du prêt personnel entre particuliers ».

prêt d'union

Très inspirée du modèle que propose l’américain « Lending Club », la plateforme française souhaite également se développer en Europe en commençant par l’Espagne et l’Italie en 2016. De quoi promettre à cette plateforme de crowdfunding au service des particuliers un bel avenir européen !

L’histoire du crowdfunding et du prêt entre particuliers ne fait que commencer, et ce concept est amené à se développer encore davantage. Si vous désirez en savoir un peu plus sur ce système exclusivement réservé aux projets personnels, vous pouvez consulter le site du français Prêt d’Union.


21-10-2015

Crédit photo :


Découvrir les offres de crowdfunding immobilier
 

Autres articles

- Le royalty crowdfunding, l'autre manière d'investir en financement participatif
- Encadrement des loyers : 400 villes d’Ile de France concernées dès 2018
- Des innovations immobilières face à la pénurie de logements
- L’assurance habitation et le casse-tête de la colocation
- La blockchain : le crowdfunding français pionnier de la révolution financière
- Avis d'expert : l'encadrement des loyers une mesure qui semble bien fonctionner