Financement participatif immobilier : des rendements et des risques

Financement participatif immobilier : des rendements et des risques

Le crowdfunding se développe désormais dans le secteur de l'immobilier. De nombreuses plateformes proposent tous les types d'investissements. Votreargent.lexpress.fr publie cet article rappelant les réflexes à avoir pour maîtriser au maximum les risques liés à ces opérations. Investir dans l'immobilier via le financement participatif : des rendements attractifs... et des risques

Actualité crowdfunding et immobilier

Financement participatif immobilier : des rendements et des risques

Le crowdfunding se développe désormais dans le secteur de l'immobilier. De nombreuses plateformes proposent tous les types d'investissements. Votreargent.lexpress.fr publie cet article rappelant les réflexes à avoir pour maîtriser au maximum les risques liés à ces opérations.

1 - Vérifiez la qualité de Conseiller en Investissement Participatif de la plateforme

556f29bcc0b34.png

L'activité de plateforme de crowdfunding est règlementée depuis octobre 2014, et les sites d'immobilier participatif n'échappent pas à ce principe. "Elles doivent être enregistrées auprès de l'Orias, le Registre unique des intermédiaires en assurance. Les plates-formes les plus sérieuses font apparaître ces deux informations au travers d'un logo situé en bas de leur page d'accueil. Au moindre doute, rendez-vous sur le site de l'Orias où figure la liste complète des professionnels habilités (à ce jour, très peu de plates-formes de crowdfunding). Le site qui vous intéresse peut aussi être en cours d'immatriculation."
C'est le cas de Canberra-Immo, dont la procédure d'immatriculation arrive prochainement à son terme. Dans l'attente, nous nous sommes refusés à publier des projets, et nous sommes impatients.

2 - Privilégiez une société de promotion

"Il existe plusieurs façons de faire du crowdfunding immobilier. La plus répandue consiste à participer au développement d'une société de promotion immobilière : vous vous associez à un promoteur pour construire et revendre."
Concrètement, il faut éviter les projets qui ne sont pas proposés par des professionnels. La promotion immobilière est un secteur particulier dont il faut connaître les rouages pour maîtriser les risques. La plateforme Canberra est développée par des professionnels du secteur : nous sommes également promoteur, nous avons une vision concrète des problématiques de terrain et notre sélection de projets n'en est que plus drastique.

3 - Gardez à l'esprit qu'il y a des risques

Un projet immobilier est par nature risqué, en fonction des aléas des travaux ou des fluctuations du marché. "Avant de vous lancer dans l'immobilier via le crowdfunding, retenez qu'en aucun cas une plate-forme ne peut vous promettre de maîtriser ces risques. Mais si elle se rémunère uniquement sur le retour sur investissement, dites-vous qu'au moins, elle fera tout pour que le projet fonctionne."
La suite de l'article sur Votreargent.lexpress.fr


03-06-2015
Canberra

Crédit photo :


Découvrir les offres de crowdfunding immobilier
 

Autres articles

- Le royalty crowdfunding, l'autre manière d'investir en financement participatif
- Encadrement des loyers : 400 villes d’Ile de France concernées dès 2018
- Des innovations immobilières face à la pénurie de logements
- L’assurance habitation et le casse-tête de la colocation
- La blockchain : le crowdfunding français pionnier de la révolution financière
- Avis d'expert : l'encadrement des loyers une mesure qui semble bien fonctionner