5 leviers pour optimiser son prêt immobilier

5 leviers pour optimiser son prêt immobilier

Toute transaction immobilière est complexe : il est plus qu’utile de connaître les conseils des professionnels financiers pour optimiser au maximum ce que peuvent offrir les banques.
Il est parfois difficile de contracter un emprunt immobilier, et chaque banque applique ses propres critères de sélection. Cependant, il est toujours possible de diminuer le coût total d’un prêt immobilier. Comment réduire les facteurs influant sur le TAEG ?
optimiser prêt immobilier

Actualité investissement et immobilier

5 leviers pour optimiser son prêt immobilier

Toute transaction immobilière est complexe : il est plus qu’utile de connaître les conseils des professionnels financiers pour optimiser au maximum ce que peuvent offrir les banques.
Il est parfois difficile de contracter un emprunt immobilier, et chaque banque applique ses propres critères de sélection. Cependant, il est toujours possible de diminuer le coût total d’un prêt immobilier. Comment réduire les facteurs influant sur le TAEG ?

L’assurance emprunteur

5800f268cd077.jpg

Les aléas de la vie (invalidité, décès, incapacité de travail) font qu’il est judicieux de prendre les précautions nécessaires avant de contracter un emprunt. Lors d’un prêt immobilier, l’assurance crédit est obligatoire mais coûteuse puisqu’elle peut représenter jusqu’à 20% du coût global du prêt.

Quels sont les arguments qu’il est possible d’avancer pour la diminuer ?
Pour trouver le bon taux de l’assurance emprunteur, il ne faut pas hésiter à comparer et faire jouer la concurrence. Le taux est en effet divisible par deux, grâce par exemple au niveau de couverture différencié pour chaque personne assurée.
Par ailleurs suivant la loi Hamon, il est possible de changer d’assurance si on trouve mieux lors de la première année.



Bien négocier ses frais de dossier

Quelle que soit la politique commerciale des établissements financiers, les frais de dossier existent. Il s’agit donc de les réduire en soulignant les éléments positifs de votre dossier ou de votre situation professionnelle et personnelle. Une épargne régulière, une stabilité professionnelle, pas de découvert récent, montrent que l’on est un « bon » client.
Par ailleurs le coût des frais de dossier ne devrait pas dépasser 1% du capital emprunté.

Eviter l’hypothèque comme garantie

Une banque veut être rassurée et se couvrir en cas de non-remboursement. Mais l’hypothèque engendre de nombreux frais pour l'emprunteur tels que la mainlevée, et risque d’impacter le montant du prêt. La caution est de loin préférable. Le cautionnement et le privilège du prêteur de deniers (PPD) constituent des garanties plus performantes. D’autres formes de cautions existent auprès des établissements acceptant de couvrir un emprunteur.

Des mensualités modulables et plus de souplesse

Le terme de modularité apparaît lorsqu'une modification est prévue dès le début dans le contrat de prêt. Il peut s’agir d’une pause dans le paiement des mensualités ou d’un différé. Cela rend le remboursement plus confortable lorsque suite à une évolution de leur situation financière, certains emprunteurs demandent à rallonger ou à diminuer l’échéancier.

La négociation des indemnités de remboursement anticipé (IRA)

Rembourser le prêt avant la date d'échéance est considéré comme un manque à gagner par les banques. Aussi appliquent-elles des pénalités nommées "indemnités de remboursement anticipé". Elles peuvent aller jusqu’à 3% du montant restant à payer. Celles-ci peuvent ne pas être appliquées si on prévoit un transfert de prêt en prévision de la revente du premier bien et l’achat d’un second.

Un projet immobilier ?
Où souhaitez-vous investir ?

Votre demande sera envoyée à notre partenaire idealinvestisseur.fr


14-10-2016

Crédit photo : (c)Fotolia



 

Autres articles

- Le métier de négociateur immobilier
- Immobilier neuf : nos conseils pour une bonne acquisition de votre bien
- Comment amplifier ses chances pour vendre sa maison ?
- Peut-on acheter un bien neuf sans apport?
- Financement entre particulier dans l’immobilier
- Le crowdfunding immobilier : les bonnes pratiques


Un projet immobilier ?
Dans quelle ville
souhaitez-vous investir ?


de m²


0  €

de m²

0  €


Rechercher un article