5 pistes pour réduire son ISF en 2016

5 pistes pour réduire son ISF en 2016

Dès lors que vous détenez un patrimoine supérieur à 1,3 millions d’euros, vous êtes soumis à l'ISF. Mais de nombreuses solutions existent pour réduire, voire même pour annuler cet impôt. Et en la matière tout est possible : choisir une seule option ou panacher son investissement entre plusieurs solutions. réduction isf, réduire isf, investissement pme

Actualité investissement et immobilier

5 pistes pour réduire son ISF en 2016

Dès lors que vous détenez un patrimoine supérieur à 1,3 millions d’euros, vous êtes soumis à l'ISF. Mais de nombreuses solutions existent pour réduire, voire même pour annuler cet impôt. Et en la matière tout est possible : choisir une seule option ou panacher son investissement entre plusieurs solutions.

Donner à des associations

5672d3217dd65.png

Donner à une association reconnue d’utilité publique en France permet de réduire son ISF de 75% du montant donné, dans la limite de 50.000 € de réduction. Pour réduire votre ISF, vous pouvez donc choisir une ou plusieurs associations dont la cause vous touche : médecine, sauvegarde du patrimoine ou de l’environnement, humanitaire… Les solutions sont nombreuses si vous souhaitez effectuer cette démarche.



Investir dans les forêts en France

Les Groupements Fonciers Forestiers (GFF) proposent aux investisseurs d’acquérir des parts d’une société civile exploitant les forêts françaises. Comme pour l’investissement dans les PME, 50% du montant investi est défiscalisable de l’ISF, sous condition de conserver les parts pendant 5 ans et demi minimum. Les parts détenues sortent quant à elles de l’assiette de taxation à l’ISF pendant toute leur durée de détention. Les investisseurs peuvent espérer un rendement de l’ordre de 3% par an.

Investir dans les PME et réduire son ISF

L’investissement en direct dans des PME éligibles permet de réduire son ISF de 50% du montant investi jusqu'à 45.000 € de réduction, sous condition de conserver les parts au minimum 5 ans. Deuxième avantage, la totalité du montant des parts sociales sort de la base taxable à l’ISF. Les PME éligibles peuvent par exemple être trouvées sur les plateformes de crowdfunding, dans de nombreux secteurs.

Investir dans l’immobilier

Certains placements dans la pierre permettent de réduire sa base taxable à l’ISF. Parmi eux, le plus répandu est sans doute l’investissement en nue-propriété. Il permet en effet de soustraire la valeur du bien possédé en nue-propriété de la valeur de son patrimoine. En contrepartie, c’est l’usufruitier qui déclare la totalité de la valeur du bien dans son patrimoine.

Acheter des œuvres d’art

Ce placement sera celui des passionnés avant tout : les œuvres d’art et antiquités de plus de 100 ans sont exonérées d’ISF, notamment à condition qu’elles soient assurées. L’acquisition d’une œuvre d’art dans un but de défiscalisation doit cependant être réalisée en étant accompagné par des professionnels. Leur valeur, la cote de l’artiste et le potentiel à long terme sont à examiner soigneusement.

Un projet immobilier ?
Où souhaitez-vous investir ?

Votre demande sera envoyée à notre partenaire idealinvestisseur.fr


17-12-2015
Par Caroline Courvoisier

Crédit photo :



 

Autres articles

- Le métier de négociateur immobilier
- Immobilier neuf : nos conseils pour une bonne acquisition de votre bien
- Comment amplifier ses chances pour vendre sa maison ?
- Peut-on acheter un bien neuf sans apport?
- Financement entre particulier dans l’immobilier
- Le crowdfunding immobilier : les bonnes pratiques


Un projet immobilier ?
Dans quelle ville
souhaitez-vous investir ?


de m²


0  €

de m²

0  €


Rechercher un article